• 1491236393.jpg

Thomas DUFAU coupe deux oreilles aux José Cruz

Gamarde Les Bains : une plaza qui va compter.

 

Les organisateurs auront réussi les trois tercios de cette journée de 3ème corrida dans ce petit village des Landes.

 

Le matin, "Serranito" a su mettre en valeur les deux bonnes vaches de José Cruz de la tienta, dont il y a fort à parier que la première retrouvera les pacages de la région de Salamanca pour de nombreuses années.

 

Les nombreux bénévoles de la Peña Gamardaise ont ensuite concocté un menu excellent servi rapidement, bon et chaud ; tout ceci pour être prêts à l'heure avancée du paseo, dans ces magnifiques arènes couvertes.

 

Le cartel proposé par le président François Lassalle était très attrayant et aurait très bien pu être présenté dans une arène de première catégorie.

Les toros de José Cruz sont bien présentés et armés, avec de bonnes charges.

Thomas DUFAU : un avis et une oreille, puis un avis et une oreille
Curro Diaz : salut, deux oreilles
Joaquin Galdos : silence, une oreille

 

Le premier toro de Thomas sort très bien présenté, beaucoup voient en lui un toro de triomphe. Thomas avait accordé à ses amis de la course landaise que son premier toro soit sauté. Malheureusement le sauteur n'aura pas eu le loisir de montrer son talent, son camarade l'ayant amené à la sortie du toril trop près des planches, le toro y laissera une corne, il faudra l'abattre prématurément.

Le sobrero est accueilli par une larga de rodillas mais montre rapidement des problèmes de vue. Nombre de fois il dodeline de la tête, comme s'il cherchait la cape ...ou le matador, pour suivre le leurre au dernier moment. Thomas DUFAU saura se déjouer de cette imperfection pour dérouler sa technique, en montrant une confiance certaine.

Le deuxième sera accueilli par des chicuelianas et brindé à Cathy et Guy Bergès. La faena commence par des passes cambiadas toujours aussi spectaculaires et Thomas fait danser le toro autour de lui, à droite, à gauche, avec calme et souplesse. Le toro sera de plus en plus fuyant en fin de faena. Les trois matadors auront eu du mal à fixer leurs adversaires au moment de l'estocade.

Thomas DUFAU aura conclu son travail avec une épée décisive pour chacun de ses toros.

 

José sanchez Hipolito nous avait dit lors de la tertulia de dimanche dernier au Frêche que son problème d'épée serait réglé à Gamarde. Bravo apoderado, promesse tenue! 

Thomas DUFAU s'était promis de triompher pour sa première corrida de la temporada : objectif atteint, bravo Maestro!

 

La mémoire de Manolo CORTES planait au dessus de la couverture des arènes de Gamarde ce dimanche 2 avril.

 

 

Bravo aux organisateurs de Gamarde qui, sans complexe, prennent la première place du calendrier des corridas en France, bien avant les traditionnelles corridas pascales d'Aignan et Arles. Avec des gradins pratiquement tous remplis et 800 repas servis, la Peña gamardaise a certainement trouvé maintenant sa place, et sur le calendrier, et dans le mundillo.

Thomas Dufau avec un nouvel apoderado   Après une saison 2017 qui fu...

    Thomas DUFAU est avec son compère julien Tastet (capitaine du Sta...

 Thomas DUFAU interviewé par la presse espagnole au lendemain de son nouveau triomph...

    Cette corrida de Villeneuve avait une saveur particulière....

Découvrez les toros de Patrick LAUGIER, Dos Hermanas et Piedras Rojas, qui feront face &a...

C’était un La Quinta, ce dimanche à Châteaurenard Quatre jours ap...

"Prodigioso" est en effet le nom du toro de Juan Pdero Domecq qui permet à Th...