Biographie de Thomas DUFAU

Thomas DUFAU est né le 3 janvier 1991 à Mont de Marsan (Landes).
Son père Jean Marc, sa mère Isabelle et sa sœur Caroline habitent un village landais au Pays du Bas-Armagnac.

Il débute en habit de lumières le 21 février 2007 à Magescq  (Landes) en novillada non piquée, avec Juan del Alamo et Juan Carlos Cabello, face à du bétail des frères Bats. Il salue au premier toro et coupe les deux oreilles du deuxième.

Sa première novillada piquée a lieu le 13 avril 2009 à Mugron (Landes). Il combat des novillos de la ganaderia de Fernando Pena, une oreille au 2ème toro. Un mois après à Rieumes, le 28 juin 2009, il coupe trois oreilles à des novillos de Luc et Marc Jalabert. Le mois suivant , le 20 juillet 2009, il sort a hombros avec deux oreilles des arènes de Mont de Marsan face à des novillos d’Enrique Ponce.
Deux semaines plus tard, le 18 septembre 2009, il combat des novillos de la Quinta à Nîmes, coupe à nouveau deux oreilles et sort en triomphe.
Le 22 août 2010 : deux oreilles aux arènes de Morlanne à Saint Sever (Landes).
Le 26 juin 2011, toujours à Morlanne, Thomas Dufau coupe les deux oreilles de son deuxième novillo, brindé à sa cuadrilla et à Richard Milian (fondateur de l’école taurine « Adour Aficion ») qui fut son mentor depuis ses débuts.

Il se présente pour la première fois En Espagne à Illescas le 1er septembre 2009 (deux oreilles). L’année suivante, Il torée dans les arènes de Séville le 2 mai 2010, à Valence le 9 mai 2010 puis à Cordoue le 23 mai 2010 et le 29 mai 2011 dans La Monumental de Barcelone en compagnie de la novillera Conchi Rios.

Thomas Dufau prend l’alternative dans les arènes de Mont de Marsan lors du premier jour des fêtes de la Madeleine, le 15 juillet 2011. « Vario Pinto », appartenant à l’élevage Garcigrande est le toro de la cérémonie. Il a pour parrain El Juli, et pour témoin Daniel Luque. Il coupe une oreille ce jour-là. Il doublera quelques jours plus tard lors de la même feria.

A Bayonne, le 1er août 2011, il coupe une oreille et entend une ovation.

A Nîmes, le 18 septembre 2011, lors de sa confirmation d’alternative, avec pour parrain Javier Conde, il coupe les deux oreilles de son deuxième toro de l’élevage Jandilla (567 kg) et sort en triomphe en compagnie de son témoin José Tomas.

Il confirme son alternative dans les arènes de Las Ventas à Madrid le 7 juin 2012 avec pour parrain El Cid et témoin Daniel Luque face à des toros de la ganaderia Puerto de San Lorenzo.

Portrait réalisé par BFMTV à Dax, le 17 août 2014